RENDONS AUX ÉCOLIÈRES DE KATMANDOU LEUR DIGNITÉ

Au Népal, les jeunes filles de 12 à 19 ans représentent 22 % de la population. 30 % d'entre elles râtent l’école à cause de leurs règles. Il faut agir !

Je sais combien il vous tient à coeur d’offrir un avenir à un maximum à ces enfants. Pour cette raison, j‘aimerais aujourd’hui vous associer personnellement à un projet d’une importance cruciale, que nous venons de lancer avec notre partenaire Bikalpa au Népal :

La réhabilitation de sanitaires réservés aux filles dans 20 écoles de la vallée de Katmandou et la sensibilisation de toute la communauté aux droits des filles.

 Pourquoi un tel projet ?

Dans la culture népalaise, la menstruation est un grave tabou social et religieux. Pendant leurs règles, les filles sont considérées comme impures et deviennent intouchables. Elles doivent quitter leur foyer pendant cette période et vivre isolées, exposées aux maladies et aux agressions. Comme nous l’explique la directrice adjointe de BIKALPA Helina Rai, « La tradition forçant les femmes à vivre confinées dans une « Chhaupadi Hut », un cabanon isolé en-dehors de la maison, pendant leurs règles, est toujours en vigueur… Elles vivent recluses, utilisant de vieux chiffons usagés comme seules protections hygiéniques, sans aucun endroit pour se changer. Dans la majorité des cas, les jeunes filles ne vont pas à l’école. Certaines élèves sont aussi renvoyées chez elles, dans le cas où elles auraient leurs règles à l’école ! »

Honteuses, discriminées, découragées, nombreuses sont les jeunes filles qui renoncent totalement à leur éducation pour cette raison injuste, et donc à un avenir meilleur.

Si nous parvenions à réunir 50 000 euros dans les plus brefs délais, près de 2 000 jeunes filles pourraient disposer de lieux propres et sécuritaires pour se changer et poursuivre leurs études sereinement. Nous engagerions également des actions pour faire évoluer les mentalités.

 Si votre don change immédiatement le quotidien des écolières de Katmandou, il portera surtout un message d’espoir pour toutes les Népalaises.

Chaque don compte !

Vous aussi, vous avez le don de les rendre heureux !

Pour faire profondément évoluer les mentalités et impliquer l’ensemble de la communauté, l’aménagement de sanitaires sera accompagné d’une campagne de sensibilisation. Portées par les jeunes filles elles-mêmes, des interventions dans les écoles, les collectivités, auprès des femmes et des hommes viseront à :

  • Briser les tabous subsistant autour de la menstruation
  • Former les femmes à la fabrication et à l’utilisation de protections hygiéniques adaptées et lavables,
  • Sensibiliser les jeunes générations aux thématiques de l’hygiène sexuelle.

Ensemble, nous pouvons concrètement aider les Népalaises à retrouver toute leur dignité et à ne plus vivre dans des conditions abominables simplement parce qu’elles sont nées filles.

Si nous recevons 625 dons de 80 euros* (soit 27,20 euros après déduction fiscale), le projet sera mené à bien dans l’année.

Ne perdons plus un instant, ils ont plus que jamais besoin de nous.

* Ces montants correspondent au coût des actions sur le terrain

Partage agit depuis plus de 45 ans en faveur des enfants les plus défavorisés pour les aider à grandir dignement dans le respect de leur droits fondamentaux. Ses quatre domaines d'action sont: l’éducation, la santé et l’alimentation, la protection contre les abus et le développement communautaire.

www.partage.org

Partage : association Reconnue d'Utilité Publique - Association 76-29 - DI035 MC/LS

Plus que jamais, les écolières de Katmandou ont besoin de vous. 

 

 Merci !